Archives pour la catégorie Nouvelles

De retour du Bénin

Cela fait maintenant plus d’une semaine que je suis rentré du Bénin.

C’est ainsi, fatigué mais satisfait que j’ai regagné le sol français après seulement 6 jours passés dans mon pays d’origine.

6 petits jours qu’il m’a donc fallu optimiser. Mais grâce à l’excellente organisation de mon Président de Fédération, nous avons pu faire un tour des institutions sportives et médiatiques incontournables au Bénin pour faire parler du projet, mais aussi susciter je l’espère des vocations.

J’ai ainsi eu la chance de recevoir un merveilleux accueil de la part des médias Béninois :

  • ORTB TV, ORTB Radio, Capp fm, Ado fm, Ado TV, Ocean, Vox Africa et Canal 3 TV.

P1010317 P1010319 P1010309 P1010295

D’un point de vue politico-sportif, l’élément majeur de ce voyage était ma rencontre avec Monsieur MINAVOA, Président du Comité National Olympique et Sportif du Bénin (CNOSB), accompagné de son Secrétaire Général. Nous avons pu échanger sur mon année sportive qui s’est écoulée, au sujet des différentes manches de Coupe du monde que j’ai disputé, des mondiaux d’Aviron d’Aiguebelette du mois de septembre 2015, sans oublier la régate de qualification pour les Jeux Olympiques de Tunis ainsi que sur l’incident qui a eu lieu pendant celle-ci en octobre dernier.

P1010345

Ma candidature à l’invitation pour les JO de Rio 2016 dont le CNOSB est en charge a bien-sûr été évoquée avec intérêt. Le PRésident du Comité ainsi que son Secrétaire Général m’ont manifesté leur soutien inébranlable et leur profond souhait que le Bénin soit représenté lors des prochains Jeux Olympiques de Rio.

L’autre événement marquant de ma semaine a été ma rencontre avec les jeunes rameurs Béninois. Le Président de la Fédération avait en effet organisé trois sessions d’entraînements d’une durée de 4 heures (mercredi, samedi et dimanche) que j’ai pu diriger sous une chaleur écrasante. Cela fut un beau moment d’échanges avec des rameurs de niveaux « débutant » à « confirmé ». J’ai pu leur faire visualiser la manière et la quantité des entraînements nécessaires pour atteindre le haut niveau.
Il a été plus qu’intéressant de voir les conditions d’entraînements dans lesquels ils évoluent. Grâce à un soutien sans faille de la FISA, ils disposent de très bon bateaux et de deux ergomètres tout neufs.
Le bassin d’entraînement est toutefois jonché d’ordures et le plan d’eau, bien que large et assez calme, est très pollué. Il n’est pas non plus facile pour les jeunes de venir sur le lieu d’entraînement sans débourser de l’argent qui leur est essentiel au quotidien Autant d’inconvénients qui ne sont toutefois pas de nature à entamer leur motivation !

Me voici désormais de retour en France à Caen où j’ai repris mes deux entraînements quotidiens, plus que jamais motivé pour aller au JO de Rio et y porter fièrement les couleurs du Bénin !

À suivre…

 

Résurrection

Voici maintenant un long moment que je n’ai pas pris ou trouvé le temps d’écrire un article. J’ai en effet été dans un moment de creux et de fatigue extrême. C’est ainsi, après 9 mois passés au sein du programme d’entraînement du Potomac Boat Club, que j’ai compris ce qu’était le haut niveau en terme notamment de charge d’entraînements.
C’est deux derniers mois et demi ont été particulièrement chargés en nombre d’entraînements. De nombreux kilomètres parcourus, matins et soirs, du lundi au samedi, sans aucun jour de repos dans la semaine. Le tout cumulé avec ma charge de travail quotidien au sein de l’ambassade. J’ai donc passé les deux premiers mois à ce rythme en serrant les dents, alors que les deux dernières semaines ont été plus qu’éprouvantes et m’ont conduites au bout de mes limites physiques et mentales. Nous avons réalisés 5 tests ergomètre (sur machine), un test footing et un test VO2max en 2 mois et demi. C’est le nombre de tests que je réalisais avant en trois années d’entraînements…

Une fatigue extrême, des résultats négatifs et un moral dans les chaussettes. Voici comment j’ai terminé les deux dernières semaines de Mars. J’ai ainsi réalisé à quel point l’hygiène de vie devait être irréprochable pour pouvoir enchaîner les entraînements, mais aussi l’importance du soutien de mes proches qui m’entourent et me soutiennent au jour le jour dans ce projet, même à distance (MERCIIIIIII).

Aujourd’hui, nous avons « légèrement » relâché la quantité d’entraînements et la forme commence à revenir tout doucement. Le soleil et les températures s’approchent des 25 degrés l’après-midi, ce qui change la vie quand 100% de mes déplacements se font à vélo. Nous abordons dès à présent la préparation des premières courses en ligne et tout le monde dans le groupe est remonté à bloc et moi le premier !

Première échéance dans un mois lors de la manche de coupe du monde qui aura lieu à Bled en Slovénie. Un seul objectif pour moi, prendre des repères et tenter de nouvelles choses pour avoir un maximum de repères avant les mondiaux qui se dérouleront en France à Aiguebelette, où j’espère vous voir nombreux.

A suivre…

Bateau commandé !!!

Plus de 7000 € récoltés ! C’est sur cette bonne nouvelle que je vous avez laissé. Depuis, la solidarité « Ensi-caennaise » a fait parlé d’elle. C’est ainsi que deux autres entreprises, BeSecure, dirigée par un ancien élève de mon école d’ingénieur et IDP consulting, se sont jointes à mon projet et ont complété l’argent manquant pour finaliser la commande du bateau pour réaliser mon projet. C’est aujourd’hui chose faite ! Le bateau est d’ores et déjà commandé et devrait être livré fin Juin, début Juillet.

En attendant, l’entraînement continu : week-end de ski de fond en équipe, ergomètre (rameur en salle) et un mois de février 2015, au cours duquel j’ai effectué le plus grand nombre d’heures d’entraînement sur l’année. Les progrès physiques se font sentir et je garde toujours un seul objectif en tête : augmenter mon endurance, encore et toujours, si je veux un jour pouvoir rivaliser avec le très haut niveau…

Nous ne sommes toujours pas remontés sur l’eau, car les Etats-Unis traversent l’un des hivers les plus rudes de toute son histoire. La preuve : certaines parties des océans bordant les côtes Nord-Est et Nord-Ouest du pays ont gelées. Les températures dépasserons les 15 degrés toute la semaine prochaine, donc nous devrions être de retour sur l’eau en fin de semaine !!! J’ai hâte !

A très vite pour la suite de mon aventure olympique !

PS: Les contributions sont en cours… Je ne vous oublie pas ! 🙂

 

News

Hello everyone,

Vous êtes toujours plus nombreux à suivre mes aventures et cela fait chaud au cœur ! Beaucoup de choses se sont passées depuis mon retour sur le sol américain. Une reprise dure mais prévisible non seulement au boulot mais aussi à l’entraînement avec la charge d’entraînements qui a augmentée en cette nouvelle année. Au programme plus de kilomètres, plus de foncier avec des entraînements longs et durs. Tout s’est fait sur rameur car le Potomac était gelé encore jusqu’à hier. Le but est d’améliorer en premier lieu nos capacités cardiovasculaires et donc notre endurance pendant l’effort. Je comptabilise déjà 2 tests ergomètres depuis que je suis rentré. Un sur 6000m et un autre sur 2000m qui ont été effectués à chaque fois en fin de semaine plus comme un point de passage que comme une course. Le but était de travailler dans la fatigue ! Encore 3 grosses semaines d’entraînements avec encore un test ergomètre sur 6000m (4ème de l’année) de prévue dans une semaine et une semaine de vacances à la fin du mois 🙂 !! Le point positif : ce week-end nous avons refait un test VO2 qui a confirmé que j’étais en progrès sur le fait d’être plus longtemps à 100% de mes capacités. De bonne augure pour la suite !

igg

Concernant la campagne de financement participatif, nous arrivons à la fin cette semaine ! J’espère récolter encore un peu d’argent et pourquoi pas de nouveaux sponsors. Je commence tout juste à m’organiser pour les contreparties, j’espère que vous ne serez pas décus !
L’organisation du reste de la saison (compétitions internationales, stages, etc) avance à grand pas avec l’aide de ma fédération et de la FISA (Fédération Internationale des Société d’Aviron) qui fait un travail remarquable pour m’aider dans toutes ces tâches. Merci à eux !

Prochaine étape : Week-end de Ski de fond le week-end prochain !

De retour à Washington DC

Bonjour et bonne année 2015 à vous tous qui me suivez sur mon site internet.

Me voici rentré de France depuis une semaine. Ces vacances m’ont permises de retrouver tous mes proches, me ressourcer (re-manger de la bonne nourriture) et en profiter pour faire la promotion de mon projet et de ma campagne de financement participatif. Ce fut des vacances agitées entre les repas de famille, les rendez-vous par-ci par-là, la paperasse administrative restée en France et les entraînements qui n’ont cessés que 4 petits jours. Mais bon rien de mieux pour rester dans le rythme et ne pas s’endormir.

romu_dodo_moi_raph

Ramer de nouveau avec mes coéquipiers de Caen fut un réel plaisir de même que discuter avec eux de ce qui se passait ici aux Etats-Unis. Mon entraineur qui me suivra sur les compétitions internationales (Matthieu Chapron) était dans le coin aussi et à pu me suivre et me donner quelques petits ajustements et conseils sur mon geste et mon évolution. Un avis extérieur est toujours bon à prendre après de tels changements dans la manière de faire.

liberté_article

J’ai donné plusieurs interviews et reportages pendant mon séjour en France. Les quotidiens Ouest France et le Bonhomme Liberté m’ont accordés deux très beaux articles et la chaîne télévisée Normandie TV a réalisé un reportage complet de 16 min sur mon projet, cliquez ici pour le regarder. Un autre reportage sur mon projet sera diffusé sur France 3 Normandie le dimanche 1 Février à 19h. Grâce à ces différents médias, la visibilité de mon projet a nettement augmentée avec plus de 900 « likes » sur ma page Facebook et ma campagne de financement participatif qui dépasse les 5000$ avec deux sponsors, les sociétés « Caen nettoyage » et « Entreprise Blot » et j’espère que ce n’est que le début… 🙂

caen_nettoyage          blot_logo

De retour ici, j’ai eu le droit à une matinée de repos pour tenter d’assimiler le décalage horaire, ce qui est assez horrible je dois dire dans ce sens, avant de reprendre l’entrainement qui s’est fait entièrement en salle toute la semaine. En effet, la rivière (le Potomac) où l’on s’entraîne est totalement gelée à cause des températures négatives qui ont atteints jusqu’à -13 degrés pendant que j’étais en France, ouf ! Au programme de ma première semaine américaine d’entraînements de 2015 : ergomètre (rameur en salle) et musculation.

Prochain grand rendez-vous à la fin du mois avec le test ergomètre sur 2000m qui me permettra de voir mon évolution depuis un an.

Bon début d’année à tous !

 

Un repos bien mérité

Me voici à la fin de l’année 2014 avec une seule envie, prendre du repos. Contrairement à ce que j’aurai pu penser, la fin de l’année sportive et professionnelle a été beaucoup plus mouvementée que prévu. Sur ce mois de Décembre ce sont succédés un très grand nombre de kilomètres avec une petite sortie de 16km la dernière semaine grâce à une tempête qui soufflait. Les 22 ou 24 kilomètres matinaux se sont fait sentir sur cette dernière semaine. Tout au long du mois nous avons fait de nombreux tests : 30mn avec une cadence imposée (20 coup par minute), 1 minute à fond ainsi que des tests de puissance tout ça sur un rameur en salle. Et pour couronner le tout, un autre test sur 6km moins d’un mois après le précédent.

Au bilan je progresse je me rapproche des meilleurs, je gagne plus de 10 secondes en moins d’un mois sur mon test sur 6km mais ce n’est toujours pas ma tasse de thé, car l’effort est vraiment long et mon point faible ce situe là par rapport aux meilleurs. Sur les autres tests, pas de secret, je joue avec les meilleurs car mon explosivité me le permet une fois de plus mais il faut se rappeler qu’une course d’aviron ne se fait pas sur 100m mais bel et bien sur 2000m.

C’est exténué et content de mes progrès que je suis donc au « repos » (encore 6 entraînements par semaine de prévu) avant de reprendre les choses sérieuses en vue du test ergo sur rameur fin janvier. D’ici là, je rentre quelques temps en France pour fêter les fêtes de Noêl en famille.

Joyeuses fêtes à tous et n’oubliez pas de contribuer à mon projet sur www.igg.me/at/beninrowing

Thanksgiving et vacances

Me voici sorti de mon petit silence. Après trois semaines très intenses en quantité d’entraînements (minimum 22 km par entrainement tous les matins sur l’eau) la délivrance est arrivée : Thanksgiving ! Ici c’est une fête plus importante que Noël donc tout s’arrête pendant une semaine pour que chacun puisse se ressourcer auprès des siens.

J’ai donc profité de cette semaine pour aller faire un tour à la Nouvelle Orléans. Des paysages magnifiques, une super chaleur (+ 23 degrés par rapport à Washington) et une ville vraiment différente de ce que l’on peut trouver aux États-Unis.

SAMSUNG CSC

Retour aux choses sérieuses et à la réalité de l’entraînement. Froid, vent, pluie mais surtout vagues sont au rendez-vous en ce début de semaine. Les kilométrages ont légèrement diminué, de 18 à 24 km par entraînement. Encore deux grosses semaines au programme avec un test sur rameur différent chaque semaine, avant la trêve hivernale. Petite pensée à tous les français qui vont réaliser leur test sur 2000 mètres sur rameur ce week-end. Pour moi ça ne sera que fin Janvier.

J’ai reçu beaucoup de questions sur ma campagne de financement participatif. Ne vous inquiétez pas, elle sera lancée dans moins de deux semaines et là j’aurai besoin de vous !

 

Des nouvelles de l’entraînement

Petit point après quasiment 4 mois d’entraînements. On arrive doucement dans la partie dure pour le moral : l’hiver. Ici les températures commencent à avoisiner les 2°C le matin donc les couches de vêtements sont de rigueur.

Aujourd’hui j’ai réalisé l’un des quelques tests que j’aurai à passer durant cette période hivernale : un test sur rameur, appelé ergomètre sur 6km. Ce fut une nouveauté pour moi car en France les tests ne dépassent pas les 2km. Il n’y a pas d’âge pour apprendre comme on dit donc j’ai appris à gérer avant de se dire que l’on va passer au moins 19 minutes à plus de 180 pulsations par minute et à gérer mon effort. C’était pour moi l’inconnu avec un but, se rapprocher de la moyenne de 1’40 (temps pour effectuer un 500m). Je n’y suis pas encore mais j’ai réussi à maitriser mon effort pour qu’il soit le plus régulier possible en étant bien-sur le plus intense. Nous n’étions que deux à réaliser ce test ici car les autres le font à Princeton pour les sélections au sein de l’équipe américaine et n’étant pas américain…

Encore un mois et demi de tests comme celui-ci, test à l’effort ou test footing avant de rentrer pour les fêtes et profiter de ma famille. Je sens une progression douce mais sure et il ne faut pas que je cherche à vouloir aller trop vite mais à garder le capital motivation au plus haut pour continuer à enchaîner les 13 entraînements hebdomadaires, le boulot, la vie sociale et le réveil à 5h du matin, 6 jours sur 7.

Sinon grande nouvelle, je démarrerai en Décembre une campagne de financement participatif assez osée, car je chercherai à réunir assez d’argent pour avoir un bateau de compétition digne de ce nom pour les Jeux Olympiques de Rio et pourquoi pas avant, pour les championnats du monde qui auront lieu en France fin Août, où j’espère tous vous voir. Cette somme représente pas moins de 10 000 euros !!

Voilà pour les nouvelles et n’hésitez pas à réagir !!

 

Some news after 3 weeks in USA

Et oui, le temps passe vite, déjà 3 semaines ici à Washington DC. Le temps de faire un premier point sur ma nouvelle vie aux États-Unis.

Je n’ai pas de voiture, donc tous mes déplacements sont faits à vélo. Quasiment 20km tous les jours, et le tout sous 30 degrés !
« La journée appartient à ceux qui se lèvent tôt », comme dit le dicton, avec un réveil à 5h du matin je suis servi ! La séance commence à 6h avec des exercices au sol (gainage, échauffement, etc…). Après ça on enchaîne directement avec la séance sur l’eau qui débute à 6h30. Je monte dans un skiff que le club de Potomac me prête, et c’est parti pour une séance de 16 à 22km. Ensuite c’est boulot jusqu’à l’entraînement de l’après-midi, au programme :  Musculation ou petite sortie sur l’eau. Le samedi matin on fait presque deux sorties sur l’eau consécutivement !
Et le dimanche repos !

J’en profite pour souffler un peu et visiter Washington, toujours en vélo ! Pour les caennais, la distance qui me sépare du centre-ville et presque la même qu’entre Blainville et Caen.
Chaque jour j’ai la chance de m’entraîner avec des rameurs qui font partis de l’équipe Américaine d’aviron. Dont Esther Lofgren, championne olympique à Londres en huit, championne du monde et multi-médaillée mondiale ! La motivation est tout de suite plus facile à avoir !

Côté compétition, je vais participer à la « Head Of The Charles », une des courses les plus connues en aviron après les JO, le duel Oxford-Cambridge et les Régates Royales de Henley.
Encore une fois il y a une liste d’attente énorme pour ceux qui n’ont jamais été conviés à l’événement en individuel. Après quelques jours d’attente j’ai enfin eu la confirmation de ma demande d’inscription ! Je vous laisse imaginer le moment de joie ! La course aura lieu le 18 et 19 octobre. La FISA, Fédaration Internationale d’aviron m’a convié à participer à cette évènement sous les couleurs du Bénin ! Une superbe nouvelle de plus.

L’organisation prévoit 9000 athlètes et 1900 bateaux, soit la plus grande course du monde sur deux jours ! On y trouve des rameurs débutants jusqu’aux champions olympique !
L’année dernière en skiff c’est le norvégien Kjetil Borch qui c’était imposé. Champion du monde en double quelques semaines plus tôt, il a relégué le champion olympique Mahe Drysdal à la 3ème place, rien que ça !
Le but de cette épreuve sera de réaliser la meilleure performance possible sur 3 miles (4800 mètres).

Hâte d’y être !!