Archives pour la catégorie Compétitions

Qualifications aux Jeux Olympiques à Tunis (ep2)

Jusqu’ici l’entraînement se passe bien à 5 jours du début de la compétition. Cela fait aussi parti de mon projet mais cette semaine est l’occasion de rencontrer les jeunes rameurs béninois. Depuis la récente création de la fédération des rameurs sont en formation au Bénin et deux d’entre eux et un coach sont en apprentissage pendant toute cette semaine (camp d’entraînement africain) à Tunis. J’essaye au mieux de partager mon expérience et de précieux conseils pour qu’ils passent le stade de débutant à confirmés.

So far the training is going well at five days of the begining of the competition. This is also part of my project but this week (African training camp) is an opportunity to meet young Beninese rowers. Since the recent creation of the Federation of rowers are training in Benin and two of them and a coach are learning throughout this week in Tunis. I try my best to share experience and valuable advice so that they pass the stage of beginner to confirmed.

35ème des championnats du Monde d’aviron 2015

Voilà, 5ème de la finale F donc 35 ème au général! Une course osée ou je reste troisième jusqu’à mi-course avant de subir les attaques de mes concurrents et finir 5ème. Aucun regret, j’ai tout tenté et j’ai appris beaucoup. Je me rapproche et je connais les axes de travail pour ce dernier mois (avant les qualifs pour les JO) où l’on va tout donner à l’entraînement. Merci à tous pour vos messages de soutien, cela fait chaud au coeur !
Félicitations à ma coéquipière de club (SN Caen) Camille Leclerc et à Laura Tarantola (Grenoble) qui ont gagné leur finale D.

Fifth of the final F therefore 35th overall! A daring race I remain third or halfway before undergoing the attacks of my competitors and finish fifth. No regrets, I tried everything and learned a lot. I approach and I know the areas of work for the last month where we will give everything in training. Thank you all for your messages of support, it is heartwarming!
Congratulations to my club teammate (SN Caen) Camille and Laura Leclerc Tarantola (Grenoble) who won their final D.

Championnats américains

La semaine dernière avaient lieu les « Elite Nationals », les championnats américains d’aviron. J’y étais inscrit en skiff (bateau en individuel) et en deux de couple sous les couleurs de mon club américain (Potomac Boat Club). C’était pour moi une première, car j’allais non seulement disputer les championnats nationaux mais aussi participer à deux épreuves différentes sur le même championnat et donc faire un grand nombre de courses alors qu’habituellement nous ne disputons qu’une seule épreuve sur un même championnat de ce niveau.

Les championnats ont commencés le mercredi soir par un contre la montre en skiff pour ne garder que 12 participants sur 22. Un très très beau plateau dans cet épreuve. Après de très bonnes sensations à l’échauffement, je m’élance pour ce contre la montre en fin de journée. Je réussi à bien me lancer et réalise un premier 500m très correcte bien en rythme où je tiens la distance de mon adversaire en ligne de mire parti 30s après moi sur la ligne d’eau d’à côté. Quelques mètres plus tard j’ai malheureusement perdu le fils, et me retrouve à me battre pour retrouver une bonne glisse et un bon rythme jusqu’au dernier 300m où je repris le contrôle de ce que je voulais faire. Bref, une course très en dessous de ce que j’aurais dû réaliser et à ce niveau là, ça ne pardonne pas. Je termine 21ème.

Le lendemain matin, j’étais aligné avec Sam, un de mes coéquipiers de club, finaliste aux JO de Pékin. Nous réalisons une bonne première course mais pas assez pour ne pas passer par les repêchages où l’après-midi nous réussissons à mieux nous accorder pour se qualifier en grande finale. Cette finale fut ma meilleure course de l’année. Une gestion du stress correcte, un état d’esprit optimal (tenter, tout donner, pas de regrets) et une coordination parfaite avec mon coéquipiers. Cela nous a permi de jouer les troubles faites et de rêver au podium jusqu’aux derniers 300m avant de voir les autres bateaux plus forts nous dépasser…

Ce que je retiendrai, c’est que je n’ai pas le droit à l’erreur à ce niveau et que j’ai encore du boulot individuellement pour pouvoir aligner trois courses de même niveau. Les courses en double sont un repère pour moi et il ne reste plus qu’à refaire la même chose en skiff lors des championnats du monde fin août. D’ici là retour à l’entrainement !!!!

 

Résurrection

Voici maintenant un long moment que je n’ai pas pris ou trouvé le temps d’écrire un article. J’ai en effet été dans un moment de creux et de fatigue extrême. C’est ainsi, après 9 mois passés au sein du programme d’entraînement du Potomac Boat Club, que j’ai compris ce qu’était le haut niveau en terme notamment de charge d’entraînements.
C’est deux derniers mois et demi ont été particulièrement chargés en nombre d’entraînements. De nombreux kilomètres parcourus, matins et soirs, du lundi au samedi, sans aucun jour de repos dans la semaine. Le tout cumulé avec ma charge de travail quotidien au sein de l’ambassade. J’ai donc passé les deux premiers mois à ce rythme en serrant les dents, alors que les deux dernières semaines ont été plus qu’éprouvantes et m’ont conduites au bout de mes limites physiques et mentales. Nous avons réalisés 5 tests ergomètre (sur machine), un test footing et un test VO2max en 2 mois et demi. C’est le nombre de tests que je réalisais avant en trois années d’entraînements…

Une fatigue extrême, des résultats négatifs et un moral dans les chaussettes. Voici comment j’ai terminé les deux dernières semaines de Mars. J’ai ainsi réalisé à quel point l’hygiène de vie devait être irréprochable pour pouvoir enchaîner les entraînements, mais aussi l’importance du soutien de mes proches qui m’entourent et me soutiennent au jour le jour dans ce projet, même à distance (MERCIIIIIII).

Aujourd’hui, nous avons « légèrement » relâché la quantité d’entraînements et la forme commence à revenir tout doucement. Le soleil et les températures s’approchent des 25 degrés l’après-midi, ce qui change la vie quand 100% de mes déplacements se font à vélo. Nous abordons dès à présent la préparation des premières courses en ligne et tout le monde dans le groupe est remonté à bloc et moi le premier !

Première échéance dans un mois lors de la manche de coupe du monde qui aura lieu à Bled en Slovénie. Un seul objectif pour moi, prendre des repères et tenter de nouvelles choses pour avoir un maximum de repères avant les mondiaux qui se dérouleront en France à Aiguebelette, où j’espère vous voir nombreux.

A suivre…

Championnats de France sprint sur 500M

Voici, avec un peu de retard, un résumé des championnats de France sprints qui se sont déroulés le week-end du 28-29 Septembre 2014.

Comme vous vous en doutez je suis rentré en France pour disputer ces épreuves avec mon club français, la Société Nautique de Caen Calvados.
Je suis rentré le jeudi des championnats(7h de vol) pour partir le lendemain pour Geradmer avec pas moins de 10h de trajet (Gerardmer-Caen) !
Une fois sur place, j’ai pu effectuer mes premiers entrainements avec mes différents coéquipiers et coéquipières. J’étais engagé dans deux catégories : le 4 de couple (deux avirons) homme et le 4 de couple mixte (deux homme et deux femmes au sein de la même embarcation).

Être engagé dans deux catégories sur le même championnat veut dire deux fois plus de courses que la normale mais surtout un écart réduit entre chaque course (moins d’une heure entre deux courses).
Le samedi matin (matinée des séries avec un classement au temps) ne fut pas une très bonne entrée en matière. Nous avons fini respectivement 18ème et 8ème en 4 de couple homme et en 4 de couple mixte. Nous avons eu quelques difficultés à trouver nos marques et à trouver les bons réglages.
Le samedi après-midi, lors des quarts de finale, nous échouons malgré une course pleine d’engagement et de combativité  à 17 centièmes de la 3ème place qualificative en demi finale en 4 de couple homme. Notre objectif était de faire partie des 12 meilleurs bateaux français. C’est déçu et remonté que j’ai rejoint mon autre équipage moins d’une heure après pour disputer là aussi le quart de finale. A l’issue d’une course assez maitrisée, nous terminons 2ème derrière un beau bateau nantais leader depuis le matin et que nous avions déjà rencontré en cette matinée. L’écart était descendu de moins d’une seconde et nous étions qualifiés en demi-finale avec le 3ème temps au général.

Dimanche matin, matinée des demi-finales nous y étions en 4 de couple homme pour déterminer si nous disputerions la finale de classement C ou D, de la 13ème à la 24ème place. Nous terminons 2ème de cette demi-finale en en gardant sous le pied car nous étions 3 à avoir une autre demi-finale dans l’heure suivante en 4 de couple mixte. Très bonne nouvelle pour le club de Caen car deux 4 de couple mixte du club était en demi-finale et donc dans les douze meilleurs bateaux français.
A l’issue d’un premier 250 poussif, nous pointions à la 4ème place, synonyme de finale B. Après un sursaut nous repassions à la troisième place synonyme de Grande finale. Bonne nouvelle, dans l’autre demi-finale, l’autre bateau de Caen suivi le pas et se qualifia à l’issue d’un finish à couper le souffle.
L’après midi, nous terminons 4ème de la finale C en 4 de couple homme mais avec un bout de retenu car l’objectif était la finale en 4 de couple mixte deux heures après.
A l’issue d’une course de folie, pleine de suspens, nous terminons 3ème à un petit centième de la 4ème place. Nous voulions vraiment cette médaille tous ensemble et nous sommes allés puiser dans nos retranchements pour y arriver. Merci à Camille Leclerc, Romuald Thomas et Marie Lory pour ce beau championnat sans oublier Renaud, Jeremy, Loic, Matthieu et tous ceux présents et que j’ai été ravi de revoir. Ce fut un beau souvenir…