Archives mensuelles : octobre 2014

Digne d’un rallye : La Head Of The Charles Regatta

Me voici de retour de Boston après un week-end plein de souvenirs. C’était un rêve de participer à cette mythique compétition. Je suis arrivé le vendredi sur Boston, les yeux écarquillés depuis l’aéroport de Washington où je reconnaissais déjà dans l’avion des dizaines de rameurs.

Une fois arrivé sur place et dans la rue à proximité de la Charles (rivière de Boston), un monde fou est acculé dans la même direction. Une fois arrivé sur le long de la rivière ce ne fut qu’un balai de centaines de bateaux et de spectateurs qui défilaient devant moi. Une vraie communauté de rameurs réunis sur les 3 miles (4.8km) du parcours. Le parc à bateaux (l’endroit où l’on range et entrepose tous les bateaux) était comme celui des championnats de France juste puissance 20 ! J’ai dû prendre un ticket (comme à la boucherie ou CAF) pour me présenter au ponton avec mon bateau sur l’épaule. Pas moins de 40min de queue pour aller ramer ! Seul but de la journée : ramoter et surtout reconnaître le parcours et ses deux virages sinueux en épingles. Si l’on rate un de ces deux virages c’est soit la pile du pont assurée ou une pénalité pouvant aller jusqu’à 1 minute.

hocr4

J’étais donc engagé en « single championship », avec les 28 meilleurs américains et étrangers inscrits en skiff (individuel) lors de cette compétition. Mon but était de découvrir et essayer de me faire plaisir sur ce bassin qui s’annonçait très compliqué techniquement. Compliqué également sur la gestion de la direction, avec le passage des 5 ponts durant le parcours.

Après un « GO PBC !! » avec la head coach je partais m’aligner au départ de cette course avec à côté de moi, le champion du monde Mahe Drysdale ou encore l’ex français Julien Bahain médaillé Olympique. Avec des départs toutes les 10s cela ressemblait plutôt à une course bord à bord, avec un grand bout de stratégie à savoir quand accélérer pour ne pas faire les extérieurs. Ce fut une superbe bataille où j’ai pu jouer jusqu’au dernier virage qui a fini le reste d’énergie qu’il me restait pour ne pas terminer dans le pont.

Ce fut une incroyable expérience où je fini 26ème sur 27. Loin des premiers ou des américains qui eux ne jettent qu’un coup d’œil sur la direction quand moi j’en jette 15. Mais la ferveur des supporters qui crient tellement fort, que l’on pense qu’il y a eu un accident derrière et qu’ils cherchent à nous prévenir, a bien mis l’ambiance.

hocr12

Félicitation encore à mes coéquipiers d’entraînement William Cowles et Sam Stitt qui ont fini 3ème dans la catégorie « Championship Doubles ». Battant au passage le double Synek (République Tchèque)/Tufte (Norvège), respectivement double champion du monde en skiff  2013,2014 pour Synek et double champion olympique en skiff 2004, 2008 pour Tufte

 

Championnats de France sprint sur 500M

Voici, avec un peu de retard, un résumé des championnats de France sprints qui se sont déroulés le week-end du 28-29 Septembre 2014.

Comme vous vous en doutez je suis rentré en France pour disputer ces épreuves avec mon club français, la Société Nautique de Caen Calvados.
Je suis rentré le jeudi des championnats(7h de vol) pour partir le lendemain pour Geradmer avec pas moins de 10h de trajet (Gerardmer-Caen) !
Une fois sur place, j’ai pu effectuer mes premiers entrainements avec mes différents coéquipiers et coéquipières. J’étais engagé dans deux catégories : le 4 de couple (deux avirons) homme et le 4 de couple mixte (deux homme et deux femmes au sein de la même embarcation).

Être engagé dans deux catégories sur le même championnat veut dire deux fois plus de courses que la normale mais surtout un écart réduit entre chaque course (moins d’une heure entre deux courses).
Le samedi matin (matinée des séries avec un classement au temps) ne fut pas une très bonne entrée en matière. Nous avons fini respectivement 18ème et 8ème en 4 de couple homme et en 4 de couple mixte. Nous avons eu quelques difficultés à trouver nos marques et à trouver les bons réglages.
Le samedi après-midi, lors des quarts de finale, nous échouons malgré une course pleine d’engagement et de combativité  à 17 centièmes de la 3ème place qualificative en demi finale en 4 de couple homme. Notre objectif était de faire partie des 12 meilleurs bateaux français. C’est déçu et remonté que j’ai rejoint mon autre équipage moins d’une heure après pour disputer là aussi le quart de finale. A l’issue d’une course assez maitrisée, nous terminons 2ème derrière un beau bateau nantais leader depuis le matin et que nous avions déjà rencontré en cette matinée. L’écart était descendu de moins d’une seconde et nous étions qualifiés en demi-finale avec le 3ème temps au général.

Dimanche matin, matinée des demi-finales nous y étions en 4 de couple homme pour déterminer si nous disputerions la finale de classement C ou D, de la 13ème à la 24ème place. Nous terminons 2ème de cette demi-finale en en gardant sous le pied car nous étions 3 à avoir une autre demi-finale dans l’heure suivante en 4 de couple mixte. Très bonne nouvelle pour le club de Caen car deux 4 de couple mixte du club était en demi-finale et donc dans les douze meilleurs bateaux français.
A l’issue d’un premier 250 poussif, nous pointions à la 4ème place, synonyme de finale B. Après un sursaut nous repassions à la troisième place synonyme de Grande finale. Bonne nouvelle, dans l’autre demi-finale, l’autre bateau de Caen suivi le pas et se qualifia à l’issue d’un finish à couper le souffle.
L’après midi, nous terminons 4ème de la finale C en 4 de couple homme mais avec un bout de retenu car l’objectif était la finale en 4 de couple mixte deux heures après.
A l’issue d’une course de folie, pleine de suspens, nous terminons 3ème à un petit centième de la 4ème place. Nous voulions vraiment cette médaille tous ensemble et nous sommes allés puiser dans nos retranchements pour y arriver. Merci à Camille Leclerc, Romuald Thomas et Marie Lory pour ce beau championnat sans oublier Renaud, Jeremy, Loic, Matthieu et tous ceux présents et que j’ai été ravi de revoir. Ce fut un beau souvenir…