Archives mensuelles : novembre 2014

Test VO2

Samedi matin 7h30, j’avais rendez-vous avec un passage obligé de l’année, le test VO2 max. Alors un test VO2 qu’est que c’est ? Il s’agit de mesurer le débit d’air maximum consommé par nos muscles lors d’un effort soutenu. Avec ces mesures, on est capable d’établir une estimation assez précise de son endurance et d’améliorer la précision de travail lors des entraînements en travaillant dans des zones de pulsations cardiaques assez précises pour améliorer notre principal muscle, le cœur.

À ce jeu là malheureusement j’ai encore du travail. Je réalise ce test depuis que j’ai l’âge de 16 ans et la conclusion est toujours la même : des résultats un peu étranges (différents de mes coéquipiers) mais un manque d’endurance pour jouer dans la cour des grands. Je n’ai pas encore les résultats finaux ni de comparaison avec mes précédents tests, car le déroulement du test n’était pas le même qu’en France. Ici, on doit pousser plus fort chaque minute de 50 Watts supplémentaires sur le rameur jusqu’à épuisement. En France ce sont des paliers de 3 minutes avec des temps de pause et le but est bien sûr d’aller le plus loin possible.

Bref un test qui s’est bien déroulé et qui m’informe que je ne dois pas forcément me « rentrer dedans » à l’entrainement, mais augmenter encore mon volume d’entraînements, pour réellement progresser sur ma condition physique. Plus longtemps, plus souvent. La route est encore longue…

Des nouvelles de l’entraînement

Petit point après quasiment 4 mois d’entraînements. On arrive doucement dans la partie dure pour le moral : l’hiver. Ici les températures commencent à avoisiner les 2°C le matin donc les couches de vêtements sont de rigueur.

Aujourd’hui j’ai réalisé l’un des quelques tests que j’aurai à passer durant cette période hivernale : un test sur rameur, appelé ergomètre sur 6km. Ce fut une nouveauté pour moi car en France les tests ne dépassent pas les 2km. Il n’y a pas d’âge pour apprendre comme on dit donc j’ai appris à gérer avant de se dire que l’on va passer au moins 19 minutes à plus de 180 pulsations par minute et à gérer mon effort. C’était pour moi l’inconnu avec un but, se rapprocher de la moyenne de 1’40 (temps pour effectuer un 500m). Je n’y suis pas encore mais j’ai réussi à maitriser mon effort pour qu’il soit le plus régulier possible en étant bien-sur le plus intense. Nous n’étions que deux à réaliser ce test ici car les autres le font à Princeton pour les sélections au sein de l’équipe américaine et n’étant pas américain…

Encore un mois et demi de tests comme celui-ci, test à l’effort ou test footing avant de rentrer pour les fêtes et profiter de ma famille. Je sens une progression douce mais sure et il ne faut pas que je cherche à vouloir aller trop vite mais à garder le capital motivation au plus haut pour continuer à enchaîner les 13 entraînements hebdomadaires, le boulot, la vie sociale et le réveil à 5h du matin, 6 jours sur 7.

Sinon grande nouvelle, je démarrerai en Décembre une campagne de financement participatif assez osée, car je chercherai à réunir assez d’argent pour avoir un bateau de compétition digne de ce nom pour les Jeux Olympiques de Rio et pourquoi pas avant, pour les championnats du monde qui auront lieu en France fin Août, où j’espère tous vous voir. Cette somme représente pas moins de 10 000 euros !!

Voilà pour les nouvelles et n’hésitez pas à réagir !!