En rodage et en apprentissage

Deux douzièmes places avec quasiment autant de concurrents. Voilà ce qui pourrait être le bilan de ce premier long week-end de compétition. Mais je retiendrai que cela m’a permi de voir où j’en étais et le chemin qu’il me reste à parcourir physiquement et mentalement.

Ce résultat était a peu près prévu. Je joue dans la cour des grands et cela ne s’improvise pas en si peu de temps (10 mois d’entrainements de haut niveau et oui c’est peu). Quatre courses et seulement une dont je sors plutôt satisfait! J’ai enfin réussi sur cette finale B à m’exploiter un minimum et à retrouver des sensations proches de ce que j’ai l’habitude d’avoir à l’entraînement. L’importance d’avoir son propre matériel le jour J m’a été démontré sur ces 3 jours de compétitions. 4 réglages différents et deux paires de pelles essayées de marques différentes pour enfin se sentir bien avec la dernière formule sur la dernière course! A éviter!

Mon dernier chrono me rassure même si j’ai encore une belle marge de progression pour arriver à gagner quelques secondes qui me seront précieuses en Octobre lors des qualifications pour les JO. La marche est haute, mais ce sont les Jeux Olympiques donc rien de surprenant.

En tout cas un grand merci à vous tous qui m’avez suivi (mention spéciale à ma coach Reilly) et soutenu cette semaine et depuis le début de ce projet fou ! L’aventure continue et on repars à l’entraînement plus déterminé que jamais à gagner des secondes !

2 réflexions au sujet de « En rodage et en apprentissage »

  1. Famille Gauthier

    Bravo pour le courage et la persévérance! Tout ça est un point de départ qui permet de te situer. C’est sûr que les JO ce n’est pas rien mais c’est un si beau rêve. Courage on pense à toi!

    Répondre
  2. BROTELANDE

    « Allez Privel !!! Allez Privel !!!  » J’espère que tu m’entends outre-Atlantique. BON COURAGE A TOI

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *