Rio mon pèlerinage

Nous voici la veille du plus bel événement mondial. Celui qui regroupera tous les pays du monde autour d’une même valeur, le dépassement de soi. Tout cela dépasse les frontières bien-sûr mais aussi le sport de manière générale. Les supporters applaudiront et seront émus devant l’abnégation du premier comme du dernier. Car toute personne sur cette Terre sait que seul les meilleurs, l’élite mondiale du sport (de plus ou moins chaque pays :p), sera réunie lors de cet événement.

Certains rêvaient d’être astronaute ou président étant petit, moi c’était simplement de participer aux Jeux Olympiques. Mon rêve de gosse s’avère être toujours mon rêve d’adulte et oui… Demain je m’envolerai pour le Brésil comme pour un pèlerinage. Ce seront mes 3èmes Jeux Olympiques, toujours du même côté (spectateur) mais avec cette année, le regret de n’avoir pas décroché le Graal. 2 ans et demi de travail et de galère sans finalement avoir réussi ce pari que je m’étais lancé il y a bientôt 4 ans jour pour jour, lorsque j’assistais à la finale du 100m.

Il est temps pour moi de regarder les choses en face, de voir tous mes adversaires, qui eux ont décroché ce fameux sésame permettant de concourir à cette olympiade pour ensuite tourner la page. C’est une autre chance d’Olympiade qui s’ouvrira ensuite et pour tous ceux qui n’ont pas eu la chance d’être du bon côté comme moi en 2016, cette nouvelle et dernière chance sonnera comme le défi d’une vie !

Vous êtes nombreux à suivre mes aventures et à m’avoir dit « Tu auras des regrets si tu ne retentes pas », alors restez avec moi, likez, partagez, commentez, parce que je ne le laisserai pas Tokyo me filer entre les doigts sans apprendre des erreurs du passé et me battre. Et pour ça j’espère pouvoir compter sur vous tous ! 😉

Une réflexion au sujet de « Rio mon pèlerinage »

  1. Philip Todd

    Bnjr collegue avironneur!
    Je suis maintenant a Cotonou et je cherche un club d’ aviron au Benin, mais…..j’ai trouve votre site web….tu as reussi pour arriver a Rio ou non?
    Moi, je ne suis pas un aviriolympique, je fas ce sport 2x par semaine sur la riviere Amstel, a Amsterdam, Pays Bas..
    J’ espere que votre initiative est poursuit par des autres au Benin!
    Corialement, Philip

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *